Conakry : la manifestation de l’opposition peu suivie

En dépit de l’interdiction des manifestations de masse, l’UFDG et ses alliés ont maintenu leur mot d’ordre de manifestation de ce mercredi 25 novembre 2020. Si la circulation et plusieurs secteurs d’activités ont été impactés par endroits, il n’y a par contre pas eu de mobilisation de taille.

Les opposants voulaient marcher de l’aéroport de Conakry Gbèssia à l’esplanade du palais du peuple pour réclamer la vérité des urnes, la justice pour les victimes et la libération des détenus. Mais le point de ralliement était bouclé par les forces de l’ordre tout comme la plupart des points stratégiques de la capitale. Des accrochages ont été enregistrés à Bambéto magasin et Hamdallaye pharmacie dans la commune de Ratoma. Des jeunes ont essayé de barrer la route sans succès. Les forces de l’ordre ont usage de gaz lacrymogène pour les disperser peu après midi.

Il n’y a pas eu de grande mobilisation mais les organisateurs estiment que leur mot d’ordre a été observé par leurs militants. Aucun cas de mort n’a été signalé durant le journée mais des manifestants ont été interpellés.

L’UFDG et l’ANAD continuent de revendiquer la victoire de leur candidat Cellou Dalein Diallo à la présidentielle du 18 octobre.

Bhoye Bah

leave a reply

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip