Burkina Faso: l’ex-président Roch Marc Christian Kaboré a regagné son domicile de Ouagadougou

Depuis le coup d’État du 24 janvier 2022, Roch Marc Christian Kaboré était en résidence surveillée, dans une maison du quartier de Ouaga 2000. Il a pu regagner, mercredi 6 avril 2022, sa résidence familiale du quartier de la Patte d’oie.

Roch Marc Christian Kaboré est de retour chez lui, entouré de sa famille. D’après une source proche de l’ancien président, il est en bonne santé, heureux de retrouver son domicile. Le quartier de la Patte d’oie est calme ce jeudi matin. Sur les murs de l’enceinte de l’aéroport juste à côté, on peut lire, inscrit en peinture bleue : « Libérez Roch ». Un vœu maintenant exaucé, même si le retour de l’ancien président s’est fait en toute discrétion.

Sa résidence est gardée par une poignée de militaires. « Pour assurer sa sécurité », expliquent les autorités. « C’est plutôt pour maintenir sa captivité, s’indigne un proche de l’ancien président. Il est toujours en résidence surveillée, mais chez lui », conclut cette source.

Dans son communiqué, le gouvernement burkinabè explique que cette décision intervient à la suite de « consultations qui ont duré près de trois semaines ». Par ce geste, les autorités répondent, en tout cas, à l’une des exigences de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao). En mars, l’organisation sous-régionale avait demandé la « libération inconditionnelle et sans délai » de l’ancien président. Une délégation de la Cédéao était à Ouagadougou, la semaine dernière, pour parler de la transition avec les autorités burkinabè.

rfi

leave a reply