Avec un fichier propre, n’importe quel guinéen peut battre Alpha Condé ( Sidya Touré)

Sidya Touré, président de l’Union des Forces Républicaines, a regagné Conakry ce lundi 24 août 2020 après plusieurs semaines à l’étranger. L’ancien premier ministre guinéen a échangé avec la presse dans son domicile privé situé à la Minière.

Tout d’abord l’ancien haut représentant du chef de l’Etat a réitéré son opposition à un troisième mandat pour Alpha Condé avant de dénoncer les agissements du pouvoir qui s’est donné pour mission de faire disparaitre l’UFR sur l’échiquier politique national.

A l’image de ses pairs de l’opposition, Sidya Touré exige la dissolution du parlement, l’annulation du double scrutin du 22 mars dernier et l’organisation d’un scrutin libre, inclusif et transparent sans Alpha Condé pour dit-il permettre l’alternance et sauvegarder les acquis démocratiques. « Le référendum a donné un texte constitutionnel. Alpha a pris un crayon et une gomme il a changé et il a publié ce qui lui plaisait. C’est ça la République de Guinée aujourd’hui », dénonce Sidya Touré tout en invitant les guinéens à se lever pour chasser le système en place.


Pour l’heure, l’UFR n’a pas encore pris sa décision en ce qui concerne l’élection présidentielle du 18 octobre prochain mais son président est convaincu que si le scrutin est transparent, n’importe quel guinéen peut battre Alpha Condé qui à ses yeux à un bilan médiocre. Sidya Touré annonce une rencontre des partis membres du FNDC pour prendre ensemble une décision. «Avec un fichier fiable et  des élections transparentes, n’importe qui d’entre vous peut battre Alpha Condé. Parce que personne n’a fait un bilan de dix ans où tu ne peux trouver rien d’acceptable et qui est d’une médiocrité incommensurable. Donc le problème ce ne sont pas les élections».


Bhoye Bah

leave a reply

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip