Arrestations arbitraires: Elles pourraient conduire à un affrontement ( Bah Oury)

En Guinée, les arrestations se poursuivent dans les rangs du Front National pour la Défense de la Constitution. Des militants de ce mouvement dont le nombre dépasse quarante arrêtés à N’Zérékoré sont en ce moment dans une prison à Kankan alors que d’autres responsables du même mouvement séjournent à la maison centrale de Conakry. Une situation inacceptable selon l’ancien vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

L’ancien ministre de la réconciliation indique que ces arrestations ne sont pas opérées dans la légalité et prévient qu’elles pourraient conduire à conflit.

«Ces arrestations opérées en dehors de toute légalité sur le plan judiciaire et sans aucune enquête impartiale et neutre , alimentent la frustration collective . Celle-ci pourrait dégénérer en un conflit de haute intensité qui remettrait en cause la stabilité régionale», a tweeté Bah Oury.

Le FNDC menace de reprendre les manifestations de rues dès après la fête. C’est son responsable des stratégies et planification qui l’a annoncé ce matin dans les grandes gueules.

Mamadou Bhoye Bah

leave a reply