Arrestation de l’ancien ministre Ibrahima Kalil Kaba : la gendarmerie parle d’atteinte à la vie privée

Mis aux arrêts depuis lundi soir, Dr Ibrahima Kalil Kaba est accusé d’atteinte à la vie privée d’autrui et traitement non autorisé des données personnelles par la gendarmerie. C’est le contenu d’un communiqué lu sur les antennes des médias d’Etat ce mercredi 23 mars 2022.

En clair, il est accusé d’être à l’origine de la fuite de l’audio du président Alpha Condé dans lequel l’ancien chef de l’Etat parle  de la gestion de son parti, le RPG Arc-en-ciel, et de la reconquête du pouvoir. L’ancien ministre des affaires étrangères a selon ce communiqué bénéficié de la complicité du médecin personnel d’Alpha Condé. Dr M’Mbemba Fofana à qui il demande d’enregistrer la conversation d’Alpha Condé l’a fait et a transféré le document sonore via télégramme. « Il ressort clairement des enquêtes menées qu’il existe des indices concordantes pouvant entraîner la poursuite contre les nommés Dr M’bemba Kaba et Dr Ibrahima Khalil Kaba pour atteinte à la vie privée, fait prévu et réprimé par les articles 358, 359 et 360 du code pénal et traitement non autorisé des données personnelles ».

Espacefmguinee

leave a reply