Armée : 144 nouveaux éléments du groupement des forces spéciales (GFS) prêtent serment à Kaliya

L’effectif du groupement des forces spéciales (GFS) s’accroit avec 144 nouveaux éléments formés au camp militaire de Kaliya, situé dans la préfecture de Forecaréah.

Crée en 2018 par l’ex président le professeur Alpha Condé pour sécuriser le pays au menace terroriste, le GFS dirigé par l’actuel président Colonel Mamady Doumbouya a pris le pouvoir en septembre 2021, et a créé le CNRD (Comité national du rassemblement pour le développement).

Deux mois après sa prise du pouvoir, la junte a créé le GFIR (Groupement des forces d’intervention rapide), une unité interarmée spécifiquement formée, instruite et entraînée pour mener un éventail de missions particulières, allant des opérations spéciales dans le cadre d’un conflit classique à celles relevant de la guerre non conventionnelle et parer aux éventuels attaques terroristes, presque la même tâche que le GFS. Tout le monde a cru la fin du GFS.

Avec ces nouvelles recrues, tout porte à croire que la junte a bien l’intention de garder cette unité des forces spéciales opérationnelle.

AGP

leave a reply