Attaque en Côte d’Ivoire : une dizaine de morts, des policiers et gendarmes pris pour cible

Une attaque terroriste en Côte d’Ivoire a fait une dizaine de morts. Des policiers et gendarmes ont été pris pour cible sur leur base de Kafolo, dans le Nord Est du pays, près de la frontière avec le Burkina Faso. Le ministre de la Défense promet de neutraliser les auteurs de cet assaut. Depuis l’attentat de Grand-Bassam en 2016, la Côte d’Ivoire avait été épargnée par les attaques terroristes. Nous serons à Abidjan dans ce journal.

Également au sommaire : aux Etats-Unis, en Belgique et au Royaume-Uni, des statues héritées d’un passé esclavagiste ou colonial font polémique. L’actuelle mobilisation contre le racisme relance le débat sur la présence de ces symboles controversés dans l’espace public. Une partie de la population ne les tolère plus, en Europe et en Afrique. Réactions à travers le continent dans ce journal.

En RD Congo, la justice a requis ce jeudi 20 ans de prison à l’encontre de Vital Kamerhe. Le directeur de cabinet de l’actuel chef de l’Etat est jugé depuis la prison centrale de Makala, à Kinshasa, où il est incarcéré depuis avril dernier pour détournement présumé de fonds. Deux autres personnes sont, elles aussi, concernées par ce procès dit « des 100 jours ».

Le Maroc a amorcé son processus de déconfinement. Un retour à la normale qui se fait par étapes et par région. Un coup dur pour le tourisme et une situation encore plus pénible pour le secteur de l’économie informelle.

Enfin, le Sénégal refuse l’accès à ses eaux à des dizaines de chalutiers étrangers, chinois essentiellement. Une victoire pour les petits pêcheurs, qui ne cessaient depuis des années de dénoncer une concurrence déloyale de la part de ces navires venus d’ailleurs. Reportage auprès des pêcheurs.

leave a reply