SLECG: un nouveau bras de fer engagé entre les deux branches

SLECG: un nouveau bras de fer engagé entre les deux branches

Le siège national du SLECG a été pillé dans la nuit du mardi à ce mercredi 8 août 2018. Plusieurs biens ont été détruits d’autres emportés avec une somme importante d’argent a appris Espacefmguinee.info. Aboubacar Soumah soupçonne ses rivaux d’être derrière ce pillage.

Il a porté plainte contre plusieurs membre du bureau exécutif de la branche du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée dirigée par Kadiatou Bah au TPI de Dixinn. Ce sont Souleymane Sy Savané, Kadiatou Bah, Aboubacar Kaba et Mohamed Camara.

Le meneur de la grève des enseignants de la dernière année académique accuse ses adversaires d’avoir entré par effraction au siège du SLECG. Plusieurs biens ont été cassés et des documents importants emportés par les cambrioleurs précise-t-il. Le camp de dame Kadiatou Bah a réagit ce matin. « Le siège n’est pas une propriété privée de quelqu’un. Nous avons ténu une réunion hier au cours de laquelle nous avons décidé d’aller ouvrir le siège ce matin pour voir si nos matériels sont intactes et l’occuper. Ce sont des membres du bureau exécutif qui sont allés ouvrir le siège….. », explique madame Kadiatou Bah. C’est donc un nouveau bras de fer qui s’engage entre les deux branches du SLECG qui se disputent le siège. Aboubacar Soumha menace même de boycotter l’ouverture des classes si justice n’est pas rendue d’ici-là. A suivre!! Mamadou Bhoye Bah

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…

Articles similaires

Espace Fm Guinée SLECG

A savoir aussi

Présidentielle en RDC: Joseph Kabila ne sera pas candidat

Immigration : Retour de plus de 200 jeunes Guinéens ce week-end

Guinée: l’opposition veut braver une interdiction du gouvernement

Laisser une réponse Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

Commentaire

Nom *

Email *

Site internet

Prévenez-moi de tous les nouveaux commentaires par e-mail.

Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par email.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :