Présence suspecte des bateaux à Coyah : voici ce qu’il faut savoir

La population de Kassonyah a presque passé une nuit blanche suite à des rumeurs d’une attaque rebelle. Mais il n’y a rien de grave indiquent les autorités locales qui constatent l’accostage de huit navires sur un débarcadère de la localité. Il s’agit notamment de bateaux de pèches qui appartiendraient à des chinois.

La rumeur selon laquelle des rebelles ont envahi la préfecture de Coyah dans la nuit du mercredi à jeudi est partie de wonkifon et s’est vite propagée dans les autres localités voisines. Les autorités locales se sont mises alors en ordre de bataille pour s’enquérir de la réalité. Pendant ce temps, c’est toute la population environnante qui est désemparée et apeurée. Ibrahima Barboza Soumah, le préfet de Coyah a eu vent de la rumeur la nuit, aussitôt des dispositions ont été prises explique-t-il. « On a dépêché une équipe sur les lieux mais elle n’a rien observé qui s’apparente à la rumeur en question. C’est vers 4 heure qu’un citoyen nous a appelé pour nous dire qu’il y a des bateaux au niveau du débarcadère de Kossonya où nous sommes et on a décidé de venir voir. Une fois sur les lieux, on a trouvé ces bateaux de pêches ».

Ces bateaux de pêches n’ont pas l’autorisation de pêcher à certaines zones de la basse côte selon le département de la pêche. Une interdiction que ces navires ont bravée. C’est pourquoi le ministre de la pêche a décidé d’arraisonner ces bateaux.

Djibril Bah et Mamadou Bhoye Bah


Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

No announcement available or all announcement expired.
%d blogueurs aiment cette page :