Liberté de la presse et l’évangile selon Alpha (la plume à Mohamed Mara)

Liberté de la presse et l’évangile selon Alpha (la plume à Mohamed Mara)

Décidément le dernier rapport de Reporters Sans Frontières a du mal à passer en Guinée. Ce rapport annuel qui loge la Guinée dans le ventre mou du classement des nations en matière de respect des droits des journalistes ne plaît pas du tout au maître du pays; et il l’a fait savoir aux journalistes qui commémoraient la journée mondiale de la liberté de la presse.

On le sait depuis assez longtemps, ce qui importe aux yeux de notre souverain ce n’est ni l’avis ni le les jérémiades du populo toujours insatisfait, mais les regards étrangers. Ici vous pouvez vitupérer, vous contorsionner, marcher, menacer, brûler des pneus de voitures, d’avions et mêmes de trains et de bateaux. Importez autant de containers de lance-pierres, de frondes et de cailloux que vous voulez. Rien à faire. Pourvu que vous payiez la taxe Bolloré et tous ces machins du port. Vos chansonnettes d’anophèles assoiffées de sang ne perturberont jamais le sommeil de notre Fama adoré. Il est blindé lui, contre ces aigris de journalistes mal formés, et cette association des marcheurs pathologiques qui écument nos rues après chaque mal de crâne ou une nuit d’insomnie.

Notre bien-aimé Fama s’en fout souverainement de votre frénésie qui ne peut même pas empêcher une vache du Foutah de faire des bébés marocains. C’est cela la quiétude, quand tu as la baraka des parents et des dieux chinois. Et puis, ces aigris oublient qu’ici le ciel et la mer appartiennent à quelqu’un. Tout est contrôlé et le pays est commandé. Et comment !

Fama a répondu, hier, devant ces aigris de journalistes aux dents jaunis par le lafidi du coin de la rue, et aux yeux décolorés par leurs salaires qui tombent toujours les 40, 42, 52 voire même le 90 du mois. Certains n’ont pas vu ce qu’on appelle un salaire depuis que l’un d’eux a ramassé le képi du Général De Gaule au Palais du 25 aout, siège de la HAC.

Justement, cette haha a aussi tenu à répondre à RSF ! Dans un communiqué qu’elle a fait parvenir aux seuls vrais journalistes du pays, elle flingue la cécité de cette association qui refuse de reconnaître la miséricorde du Fama qui n’emprisonne ni ne tabasse aucun journaliste. Bon, excepté ce patron de Gangan Tv qui avait osé annoncer un long voyage de notre souverain, sans même l’avoir consulté. Non seulement notre Fama a repoussé ce voyage à cause des marcheurs pathologiques qui rêvent de son fauteuil, mais il a donné une leçon à tous les petits agitateurs qui s’étaient mobilisés à Matam, alors que ce n’était pas le jour de leur traditionnel assemblée générale du Lafidi-Fouttî.

D’ailleurs, répond notre hic-HAC, les nombreux dérapages en termes de violation de la déontologie, de diffamation et d’injures à l’égard des autorités publiques ne donnent généralement lieu à aucune poursuite. Euh… sauf quand il s’agit de cet impertinent qui ose insulter toutes les familles du pays, y compris la sienne, polygame jusqu’à son ancêtre Adam ! Ou encore de ce plaisantin de petite taille qui a osé affirmé que nos militaires n’ont pas de moustiquaires. Franchement, entre nous, qui a besoin de moustiquaire quand tu as des bombes lacrymogènes ? Fama a bien raison de dire qu’il n’y a pas de journaliste dans ce pays.

Sauf un bien sûr. Il a travaillé à footé-tâa pour le plus vieux des journaux présidentiels du continent qui sont édité là-bas. Aujourd’hui il a même le sien… Il paraît que cela s’appelle Mata… quelque chose comme ça. A Moins que ce ne soit Maranatha. Eh oui, viens nous sauver Seigneur ! Mêmes les muets parlent afin que les sourd entendent.

En tous cas, les aigris de journalistes en ont pris pour leur grade. Le Fama ne fera rien pour eux tant qu’ils laisseront RSF et tous ces plaisantins de défenseurs des droits de moutons dénigrer notre cher pays. Parce que le pays c’est lui. Que ceux qui n’ont pas compris cela se procure l’évangile selon Fama. Il faut servir le pays, aimer son Fama et défendre ses acquis contre les aigris qui ne voient pas les gigantesques avancées du pays en termes de respect des droits de l’Homme. L’homme, c’est lui !

Mohamed Mara

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…

Articles similaires

A savoir aussi

SLECG: l’Inspection générale du travail reconsidère sa position

Affaire Bolloré: Alpha Condé s’exprime pour la première fois

Natation /Championnat D’Afrique de la Zone 2 : La Guinée sera présente à Dakar

Laisser une réponse Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

Commentaire

Nom *

Email *

Site internet

Prévenez-moi de tous les nouveaux commentaires par e-mail.

Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par email.


Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :