La MOE UE en Guinée pour rendre public son rapport final sur la présidentielle d’octobre 2015

La MOE UE en Guinée pour rendre public son rapport final sur la présidentielle d’octobre 2015

La Mission d’Observation Electorale de l’Union Européenne (MOE UE) est en République de Guinée, depuis lundi, 1er février 2016, pour rendre public le rapport final contenant les conclusions de l’observation de l’élection présidentielle du dimanche, 11 octobre 2015 ainsi que les recommandations, en vue des prochains scrutins, selon un communiqué de ladite mission.

A cette occasion, le chef observateur, Frank Engel, accompagné de plusieurs analystes de la MOE UE, rencontrera notamment la Présidence de la République de Guinée, des représentants de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD), ainsi que les leaders des différentes formations politiques ayant participé au scrutin, a-t-on indiqué.

M. Engel explique : «ce rapport présente les conclusions de notre observation, ainsi qu’une série de recommandations, afin d’améliorer les futurs processus électoraux. La MOE UE est de nouveau présente en Guinée pour partager ses recommandations avec les autorités nationales et les institutions concernées, afin qu’elles puissent envisager leur mise en œuvre avant les prochaines échéances électorales».

Suite à ces rencontres avec les différents acteurs du processus, la MOE UE rendra public son rapport final lors d’une conférence de presse qui se déroulera à la Maison de la Presse de Conakry, samedi, 06 février 2016, à 10h30.

Invitée par les autorités guinéennes, l’UE a déployé une MOE à l’occasion de l’élection présidentielle de 2015. Troisième MOE UE en République de Guinée depuis 2010, la Mission a accrédité, au total, 73 observateurs à travers tout le pays pour observer à la fois les préparatifs logistiques du scrutin, la campagne électorale, les opérations de sensibilisation des électeurs, le jour du vote, le décompte des voix, la consolidation et la publication des résultats, ainsi que le contentieux électoral.

La MOE UE opère en toute indépendance et de manière impartiale. Elle contribue ainsi à soutenir, dans un esprit de coopération et de partenariat, le processus de consolidation démocratique et de respect des Droits de l’Homme en Guinée, a-t-on rappelé.

AGP

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…

Articles similaires

A savoir aussi

CAN 2019/Guinée-Centrafrique: la rentrée du stade n’est plus gratuite

Audit du fichier électoral : le comité technique fait le point

Prochain match du Syli: Bantama Sow trouve une astuce pour remplir le stade


Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

No announcement available or all announcement expired.
%d blogueurs aiment cette page :