Guinée : démission du ministre de la justice ( Jeuneafrique)

C’est un coup dur pour le gouvernement guinéen. Selon nos confrères de Jeuneafrique, le Ministre de la Justice depuis 2014, Cheick Sako a présenté le 20 mai sa démission à Alpha Condé.

Entre autres motifs énoncés par le désormais ex-ministre, son opposition à toute modification constitutionnelle.

« Tirant les conséquences de votre silence depuis le 4 avril 2019, jour de notre entretien et de la remise du courrier vous demandant de me remplacer dans mes fonctions de ministre de la Justice, garde des Sceaux, je vous présente ma démission du gouvernement », écrit Cheick Sako dans un courrier adressé au président Alpha Condé le 20 mai dernier, que ce dernier a réceptionné, rapporte notre confrère.

Nous y reviendrons

Guinée : démission du ministre de la justice ( Jeuneafrique)

C’est un coup dur pour le gouvernement guinéen. Selon nos confrères de Jeuneafrique, le Ministre de la Justice depuis 2014, Cheick Sako a présenté le 20 mai sa démission à Alpha Condé.

Entre autres motifs énoncés par le désormais ex-ministre, son opposition à toute modification constitutionnelle.

« Tirant les conséquences de votre silence depuis le 4 avril 2019, jour de notre entretien et de la remise du courrier vous demandant de me remplacer dans mes fonctions de ministre de la Justice, garde des Sceaux, je vous présente ma démission du gouvernement », écrit Cheick Sako dans un courrier adressé au président Alpha Condé le 20 mai dernier, que ce dernier a réceptionné, rapporte notre confrère.

Nous y reviendrons

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*