Fête de l’indépendance : le gouvernement compte mobiliser en nombre

Fête de l’indépendance : le gouvernement compte mobiliser en nombre

La Guinée célèbre le 2 octobre prochain le 60 ème anniversaire de son indépendance. Cette fête qui est désormais tournante depuis quelques années est prévue à Conakry pour l’année 2018. La commission d’organisation qui veut donner un éclat particulier à cet événement historique compte sur la fibre patriotique de tous pour assurer une forte mobilisation.

L’un des responsables de de ladite commission a exprimé le samedi 22 septembre le souhait du gouvernement de voir une forte mobilisation ce jour au stade du 28 septembre pour célébrer cette fête nationale. Bantama Sow par ailleurs ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique a exhorté tous les guinéens à mettre leurs différends de côté pour prendre part à cette fête. Car dit-il c’est dans l’unité que les pères de l’indépendance ont aidé ce pays a obtenir son autonomie.

« Le peuple de Guinée s’est levé comme un seul homme. Tous les partis politiques d’alors, que ça soit le PDG, le BAG, le PRA, se sont tous donnés les mains, comme un seul homme, pour dire que la Guinée préfère la liberté dans la pauvreté à l’opulence dans l’esclavage », rappelle le ministre lors de l’assemblée hebdomadaire du parti au pouvoir. Il invite notamment ceux qui aspirent gouverner le pays à y prendre part.

Aux militants de sa formation politique, le RPG, il leur demande comme les militants des autres partis de s’habiller avec les couleurs de la Guinée et non celles des partis. C’est l’affaire de la Guinée et non d’un parti politique insiste Bantama Sow.

Pour faciliter la mobilité des citoyens, il annonce la gratuité des transports publics exceptionnellement pour le 2 octobre. «Tous les bus ( de l’Etat) qui circulent à Conakry vont circuler gratuitement. Le train Conakry Express va circuler gratuitement », annonce Bantama Sow.

La finale de la coupe du Président de la République qui est à sa première édition, se jouera le même jour au stade du 28 septembre ajoute-t-il.

Quant à la coupe nationale qui est normalement celle de la souveraineté nationale, le chef de département des sports n’a pas fait cas alors que les deux finalistes sont connues depuis des semaines.

Mamadou Bhoye Bah

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…

Articles similaires

2 octobre Guinee indépendance

A savoir aussi

Massacres du 28 septembre: une ONG plaide pour une indemnisation provisoire des victimes

Urgent : suspension du directeur financier du Port Autonome de Conakry

Football/Corruption: la CAF suspend un arbitre guinéen

Laisser une réponse Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

Commentaire

Nom *

Email *

Site internet

Prévenez-moi de tous les nouveaux commentaires par e-mail.

Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par email.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

No announcement available or all announcement expired.
%d blogueurs aiment cette page :