Élections communales : l’UFDG commence à avoir des doutes sur la transparence…

Élections communales : l’UFDG commence à avoir des doutes sur la transparence…

La Guinée s’apprête à organiser des élections communales qui sont attendues depuis 2005. La campagne a démarré ce vendredi et prendra fin le 03 février 2018 sur toute l’étendue du territoire national. Hier soir, dans une sortie médiatique, le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante a appelé les parties impliquées à ce scrutin de faire une campagne sans violence.

Cependant des voix commencent à se lever pour dénoncer certains manquements à la CENI. C’est le cas de la formation politique dirigée par l’ancien premier ministre Cellou Dalein Diallo.

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée, parti de l’opposition qui est en lice dans la compétition se dit inquiet quant à la transparence de ces joutes électorales pour plusieurs raisons.

Alors que Cellou Dalein s’était en personne prononcé sur la question, un des responsables du parti a apporté des détails hier dans une sortie médiatique. Invité ce jeudi dans l’émission » les GG » de la radio espace FM, un de ses vices présidents laisse entendre qu’il y a des doutes quant à la transparence de l’équipe dirigé par Me Salifou Kébé. « Cette nouvelle équipe commence à nous décevoir parce qu’elle est en train de continuer ce que faisait l’ancienne équipe. Elle a pris sur son dos la responsabilité de prendre des listes du parti au pouvoir après la date butoir de dépôt des dossiers de candidatures. C’est une forme de fraude. Nos adversaires n’étaient pas tout à fait prêts, ils ont accusés un retard dans la constitution des listes. Ils sont venus après et la CENI a accepté ses listes », explique Ibrahima Chérif Bah.

Ousmane Gaoual, député du parti dénonce certaines failles. « Il y’a une confusion entre notre logo et celui de l’UFDG Renouveau de Bah Oury dans les listes. Nous avons attiré l’attention de la CENI pour apporter des corrections parce que c’est elle qui arbitre ces élections mais elle n’a rien fait dans ce sens. On nous apprend que les bulletins sont impression du côté de l’Afrique du Sud», déplore le député uninominal de Gaoual.

Mamadou Bhoye Bah

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…

Articles similaires

'UFDG Cellou Dalein

A savoir aussi

Urgent/ recours de la Guinée au CHAN: la CAF tranche en faveur du Soudan

Crise au Togo : Alpha Condé propose un dialogue entre le 23 et le 26 janvier

Ziama en danger, un crime à la fois environnemental et culturel !

Laisser une réponse Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

Commentaire

Nom *

Email *

Site internet

Prévenez-moi de tous les nouveaux commentaires par e-mail.

Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par email.


Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :