Dernière minute : de nouveau exclu du SLECG, Aboubacar Soumah n’abdique pas

Siège du SLECG Dernière minute : de nouveau exclu du SLECG, Aboubacar Soumah n’abdique pas

La décision a été prise mardi dernier à travers un acte signé par les secrétaires généraux du SLECG, Souleymane Sy Savané et de l’USTG, Luis M’Bemba Soumah. Alors qu’il a été exclu puis réintégré en novembre passé, le principal concerné considère la décision de nul et de nul effet. Il se dit fort du soutien de la base qui n’approuverait pas non plus la décision selon le meneur de la dernière grève des enseignants.

Cette fois, Aboubacar Soumah n’est pas le seul syndicaliste visé par cette exclusion. Ses camarades Abdoulaye Portos Diallo, Oumar Tounkara et Ibrahima Baniré Diallo font partie des indésirés au sein du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée. Ils sont accusés d’avoir frauduleusement imprimé des cartes de membre, d’avoir réviser les textes juridiques du SLECG sans se référer au bureau exécutif, d’avoir organisé des assemblées générales clandestines entre autres.

Joint au téléphone ce matin dans l’émission » Les GG » de la radio Espace, Aboubacar Soumah a qualifié la décision de nul et de nul effet avant de d’ajouter que les signataires de ladite décision sont corrompus par le pouvoir. » Le gouvernement leur a donné 100 millions pour déstabiliser le SLECG. Je vous informe que l’USTG avait tenté une fois sans succès. Donc en ce moment, ils sont en train de passer par tous les moyens. Sy Savané n’est plus actif au sein du SLECG, c’est moi qui préside les rencontres depuis long temps et on avait même tenu des réunions pour aplanir nos différents. Pour preuve sa signature figure dans le courrier qu’on envoyé au gouvernement récemment. Ce courrier prend en compte toutes revendications qui ont conduit au déclenchement de la dernière grève », explique-t-il.

Comme on peut le constater, les esprits se chauffent entre les syndicalistes. Reste à savoir si cette division à l’interne va provoquer son implosion.

Mamadou Bhoye Bah

TEL: 628 174 135

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…

Articles similaires

Aboubacar Soumah Guinee USTG

A savoir aussi

Zimbabwe: la légalité du doctorat de Grace Mugabe de nouveau mise en question

Kankan: pas d’affluence dans les lieux de retrait des cartes électeurs

Verdict du procès Koula: les premières réactions commencent à tomber

Laisser une réponse Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

Commentaire

Nom *

Email *

Site internet

Prévenez-moi de tous les nouveaux commentaires par e-mail.

Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par email.


Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :